Conclusion

Publié le par Jordan & Yohan


 

              Pour conclure, on peut donc dire que la pollution est à l’origine des pluies acides et que celles-ci ont des effets nocifs sur l’environnement par la destruction des micro-organismes qui fournissent l’apport primaire en minéraux aux arbres et de façon directe,  en attaquant l’arbre par contact de l’acide.

            Ces pluies laissent derrière elles des forêts malades, à la croissance diminuée, et aux proportions en feuillage médiocre. Mais de nos jours même si les usines rejettent toujours des polluants, des organismes luttent pour préserver les forêts et tout particulièrement celles du Canada qui sont l’une des plus grandes réserves forestières de la planète.

 

Publié dans intro

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article